Accueil >Actualités >Salle de presse

Gestion de l’énergie et Eco-responsabilité : Nouveaux axes de développement de compétences à l’IMT.

le 9 septembre 2015

Lieu(x) : ccig_IMT - Institut des Métiers et des Techniques

ccig_CP-agenda-cci, ccig_CP-alternance

Dans le cadre de l’appel à projets « investir pour la formation en alternance » du PIA*, l’IMT Learning Lab a été sélectionné.












En quoi consiste le Learning Lab ?

Véritable outil technico pédagogique, il permet de simuler le fonctionnement d’une ville intelligente en matière de performance énergétique (‘’smart city’’).
Actuellement non optimisées énergétiquement, les 40 000 m² de surfaces pédagogiques de l’IMT deviendront un lieu de démonstration de la transformation d’un campus, exploitant et proposant alors des sources d’énergies renouvelables innovantes et propres, en intégrant le tout dans la formation et la pédagogie à chaque étape de cette transformation.


Quels sont les enjeux ?
Le projet se situe dans le contexte de la mise en oeuvre des mesures du Grenelle de l’Environnement où la filière du développement durable et de l’environnement et les énergies nouvelles est impactée par d’importantes évolutions des métiers et des compétences, mais aussi par une forte prise en compte du sujet par toutes les populations actives.
Localement, les enjeux sont renforcés par le Plan Facteur 4 dans lequel s’inscrivent la ville de Grenoble et la Métropole.
Le projet IMT Learning Lab est centré sur la sensibilisation et le développement de compétences pour les générations futures autour de la gestion de l’énergie et l’éco-responsabilité et l’optimisation énergétique. Ce « démonstrateur », réalisé avec la contribution décisive de Schneider Electric, bénéficiera aux apprentis des sections de l’Energie et des autres secteurs mais également aux salariés d’entreprises, demandeurs d’emploi, patrons de TPE et collaborateurs de collectivités locales, afin de les sensibiliser et les former à l’éco-responsabilité énergétique.
Enfin, il permettra l’émergence de projets innovants (Starts’up) en proposant une plateforme test.


Quelles sont les opérations constitutives du projet ?

L’objectif du projet est d’installer sur le campus des équipements illustrant les technologies les plus avancées dans le domaine de la gestion de l’énergie.
Ces équipements couvriront aussi bien la production, que le stockage et la consommation de l’énergie.
Chacun des équipements installés pour la transformation du campus sera un outil pédagogique en tant que tel, auquel sera rattaché un ou des modules de formation.
Le fait que le campus offre des espaces de production divers reproduisant l’activité économique et sociale d’une ville à échelle réduite donnera une dimension démonstrative du type « smart city ».
Le « Smart Campus » ainsi équipé permettra de « monitorer » et piloter l’énergie (et les fluides) dans tous les espaces de production, labos et ateliers (à titre d’exemple: boulangerie, salon de coiffure, garage auto …), dans les espaces pédagogiques et de travail (salles de cours, bureaux, centre de ressources…) et dans les lieux de vie (self, cafétéria, hôtel des alternants, salles de sport, rues et espaces extérieurs…).
L’ambition sera de faire évoluer les pratiques des apprenants (futurs professionnels), mais aussi de s’inspirer des usages des nouvelles générations pour faire évoluer les solutions technologiques ou les interfaces.
Cette dernière composante représente un atout

À propos de l'IMT
L'Institut des Métiers et des Techniques (IMT) est une école de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Grenoble qui accueille 2 600 jeunes de fin de 3e à Bac+5, formés en alternance (contrat d’apprentissage ou de professionnalisation).

À propos du *PIA
L’appel à projets « investir pour la formation en alternance » du Projet d’Investissement d’Avenir (PIA), piloté par le Commissariat Général à l’Investissement (CGI) et dont l’opérateur est la Caisse des Dépôts, vise à soutenir des projets innovants de développement de l’apprentissage comportant un partenariat renforcé entre industriels, acteurs de la formation, établissements de recherche et collectivités.
119 projets ont été sélectionnés depuis mai 2011, portant en commun un programme de modernisation des formations et un hébergement lié. Ces 119 projets représentent plus de 100 000 places d’apprentis modernisées dont 20 000 nouvellement créées et 7 000 logements (correspondant à 10 000 places), avec un soutien de 450 M€ de la part de l’Etat via le PIA.


Contact :
Thomas VIRON : 04 76 28 26 90.